«Je m’appelle Max et mon monde est à feu et à sang», gronde un homme dans le désert. Ancien policier devenu fou dans un monde frappé de folie, un homme médite dans le désert, avant d’être capturé par les sbires d’Immortan Joe et de passer un fichu quart d’heure. Embarqué dans l’armada motorisée du tyran, il prête main-forte à Furiosa (Charlize Theron), en fuite avec le harem du maître. Trente ans après Le Dôme du Tonnerre et quelques films inoffensifs (Happy Feet…), George Miller retrouve le héros mythologique qui lui a valu la gloire. Tom Hardy remplace Mel Gibson dan le rôle de Mad Max, et en avant la bagarre. Dans Fury Road, des centaines de véhicules customisés se prennent d’assaut, la barbarie atteint des sommets. Le spectacle est affreusement bruyant, pas bien malin, mais incontestablement distrayant.