récompense

Le meilleur vigneron de Suisse est Tessinois

Claudio Tamborini remporte le titre 2012 grâce à sa victoire dans les catégories merlot, avec le SanZeno Costamagna 2009, et vin liquoreux avec La Vita è Bella 2009. Le Valais placé

Un Tessinois est au sommet du vin suisse. Claudio Tamborini a remporté hier soir à Berne le titre de vigneron de l’année 2012 décerné par l’association Vinea et le magazine Vinum. Une distinction obtenue en remportant deux des douze catégories du Grand Prix du vin suisse (GPVS): le meilleur merlot avec le SanZeno Costamagna 2009 et le meilleur vin liquoreux avec La Vita è Bella 2009. Trois mille vins inscrits par près de 600 producteurs de toutes les régions viticoles du pays étaient en compétition.

Cette récompense survient deux ans après le succès d’un autre domaine tessinois, Agriloro, dirigé par le Fribourgeois Meinrad Perler. Elle consacre une success story familiale initiée en 1944 à Lamone par Carlo Tamborini, qui a commencé par importer des vins italiens. Son fils, Claudio, a repris l’entreprise en 1968. Il l’a développée de manière spectaculaire en rachetant notamment plus de 20 hectares de vignes sur différentes appellations tessinoises. Tamborini Carlo eredi SA emploie aujourd’hui une trentaine de collaborateurs répartis entre administration, vente, suivi du vignoble et vinification. La production totale avoisine les 700 000 bouteilles par année.

Marsanne valaisanne

Formé en œnologie à Bordeaux, Claudio Tamborini a développé une connaissance très fine du merlot. Issu d’une vigne de 5 hectares à Lamone, le Costamagna fait partie depuis plusieurs années de l’élite des vins suisses. Le succès de La Vita è Bella est plus surprenant, les vins tessinois n’étant guère attendus dans cette catégorie. Claudio Tamborini y est parvenu grâce à une pirouette: il a élaboré son «vino dolce» avec de la marsanne valaisanne acheminée au Tessin par camion frigorifique.

Comme chaque année, le palmarès du GPVS fait la part belle aux vignerons valaisans: ils ont remporté six des douze catégories malgré le forfait volontaire de Diego Mathier, vigneron de l’année 2007 et 2011. Les cantons de Vaud et du Tessin en ont gagné deux, Neuchâtel et Zurich une. Le prix Vinissimo, qui récompense le plus haut pointage du concours, est revenu à la Cave du Crêtacombe à Chamoson (VS) pour son johannisberg 2011 élevé en amphore.

Publicité