Consacré pasteur de l'Eglise nationale vaudoise en 1856, Paul-Louis Vionnet s'intéresse à la photographie depuis plus de dix ans déjà. Autant dire qu'il appartient à la charmante catégorie des pionniers de l'image, avec son maître Adrien Constant Delessert. Passionné et consciencieux, l'homme s'applique à réunir gravures et documents iconographiques traitant de sa région. En 1896, il fonde le Musée historiographique vaudois qu'il offre à l'Etat en 1903. C'est cette collection qui rejoint le Musée de l'Elysée dès sa création il y a trente ans. Le fonds réunit plusieurs centaines de milliers d'images couvrant l'histoire du médium. Il témoigne des débuts de la pratique photographique documentaire appliquée à l'inventaire du patrimoine du canton de Vaud. L'exposition sera accompagnée d'une publication et d'un colloque organisé par les Universités de Lausanne et de Genève les 5 et 6 novembre 2015.