Les Allemands étaient 14,84 millions à suivre ce duel inédit sur les deux chaînes privées RTL et Sat.1. Autant que pour un match de football de l'équipe nationale.

Frank Bösch, politologue à Göttingen, a apprécié: «Stoiber était fort sur les plans humain et rhétorique. Mais il a botté beaucoup de questions en touche.» Nils Diederich, de la Frei Universität Berlin, est plus critique: «L'émission n'était pas assez attractive pour mobiliser les abstentionnistes.»