Chine

Les 200 émeutiers du Xinjiang jugés cette semaine

Les premiers procès des personnes arrêtées lors des émeutes du 5 juillet dans le Xinjiang, dans l’ouest de la Chine, débuteront probablement cette semaine. C’est ce que rapporte lundi le quotidien officiel anglophone «China Daily».

Ces procédures pourraient raviver les tensions dans la vaste région occidentale chinoise où de nombreux Ouïgours dénoncent la présence croissante des Chinois de l’ethnie Han et le contrôle exercé par le gouvernement central sur la vie culturelle et religieuse.

Plus de 200 personnes ont été officiellement arrêtées en liaison avec les émeutes et «les procès devraient débuter cette semaine», écrit le «China Daily» en citant un procureur d’Urumqi, la capitale régionale où se sont produits les événements. Auparavant, les autorités avaient fait état de 83 arrestations.

Les violences qui ont opposé Ouïgours musulmans et Hans, l’ethnie majoritaire en Chine, ont fait 197 morts et plus de 1600 blessés.

Publicité