L’essentiel

La Suisse comptabilise 194 nouveaux cas en 24 heures, 78 hospitalisations et 7 décès. 

En raison de sa contagiosité accrue de 60% par rapport au variant Alpha, le variant Delta représente désormais un peu plus de 11% des cas déclarés positifs en Suisse.

Le laboratoire allemand CureVac a annoncé hier que son principal candidat vaccin n’avait démontré qu’une efficacité de 47% et ne remplissait pas à ce stade les critères exigés.

Retrouvez  notre suivi de la journée de mercredi.


■ «La crise, une opportunité pour l’économie», selon les cantons

La Conférence des chefs des Départements cantonaux de l’économie publique (CDEP) a procédé à une évaluation de la situation de l’économie pendant la crise du coronavirus. La conclusion: la Suisse est un modèle de réussite économique, mais la crise a révélé certaines faiblesses.

L’économie a été touchée de plein fouet et, malgré des atteintes sévères, le système suisse s’est avéré «particulièrement résilient», en comparaison notamment avec d’autres pays, indique jeudi la CDEP dans un communiqué. Le modèle de politique économique suisse, qui a fait ses preuves, est toutefois mis sous pression et certaines faiblesses sont apparues au cours de la crise.

Le conseiller fédéral Ueli Maurer et le président d’economiesuisse Christoph Mäder étaient présents à l’assemblée plénière de la CDEP jeudi à Berne, indique celle-ci. Les directeurs cantonaux de l’économie ont convenu d’utiliser la sortie de la crise économique «comme un levier pour soutenir des mesures» permettant «d’assurer la réussite du modèle économique suisse, d’assurer des emplois et la prospérité», souligne le texte.


■ Prolongation des aides

Les indépendants et les clubs sportifs pourront bénéficier d’aides financières au-delà de l’été. La dernière divergence dans la loi Covid-19 a été éliminée. Les Chambres ont renoncé à un statut d’exception pour les porteurs d’un certificat Covid.

Jusqu’au bout, les élus ont bataillé sur la question des exemptions dont devaient bénéficier les porteurs d’un certificat sanitaires. Le Conseil des Etats a insisté pour permettre aux vaccinés, guéris et testés négatifs d’être exemptés de restrictions d’accès d’abord pour les établissements et manifestations puis seulement pour les foires. Le National préférait lui s’en remettre au Conseil fédéral.


■ Le Covid-19 «s’amplifie et s’accélère» en Afrique (OMS)

La troisième vague des cas de Covid-19 «s’amplifie et s’accélère» en Afrique avec les variants, a alerté jeudi le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le continent, en réclamant une augmentation de l’approvisionnement en vaccins. Le nombre de «cas augmente de 22% par semaine» sur l’ensemble du continent, s’est inquiétée le Dr Matshidiso Moeti, directrice de l’OMS pour l’Afrique, lors d’une conférence de presse virtuelle.

Elle a lancé un appel à intensifier les livraisons de vaccins: «L’Afrique a besoin de ces doses ici et maintenant pour endiguer la troisième vague». Près de 12 millions de personnes sont désormais entièrement vaccinées, mais cela représente moins de 1% de la population» du continent, précise l’OMS dans un communiqué.


■ Le parc Disneyland-Paris de nouveau ouvert au public

Des visiteurs se pressent à leur arrivée pour la réouverture officielle du parc Disneyland Paris à Marne-la-Vallée ce jeudi. Le parc rouvre avec une capacité réduite et impose aux visiteurs de plus de six ans de porter un masque.


■ 194 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

La Suisse compte jeudi 194 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore sept décès supplémentaires et 78 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 21 111 tests ont été transmis, indique l’OFSP. Le taux de positivité s’élève à 0,92%.

Sur les quatorze derniers jours:

  • Le nombre total d’infections est de 4443, soit 51,4 nouvelles infections pour 100 000 habitants.
  • Le taux de reproduction, qui a un délai d’une dizaine de jours, est lui de 0,64.
  • Les patients Covid-19 occupent 8,20% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d’occupation est de 68,50%.

S’agissant de la vaccination:

  • 6 120 202 doses ont été administrées et 2 351 712 personnes ont déjà reçu deux doses.
  • La Suisse a reçu jusqu’à présent 6’666’225 doses de vaccins.
  • Des certificats ont déjà été émis pour 1 166 249 personnes vaccinées.

■ La vaccination pourrait devenir obligatoire pour les soignants des maisons de retraite en France

«Il y a 60% des adultes français qui ont déjà reçu une injection et moins de 60% des soignants qui travaillent en Ehpad [l’équivalent des EMS], ce n’est pas justifiable», a expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran ce jeudi, interrogé par BFM-TV-RMC. Le ministre a lancé un «appel solennel» aux soignants qui ne se sont pas encore fait vacciner. «Ils ne peuvent pas être moins vaccinés que la population générale», a dit le ministre. «J’appelle les employeurs, les salariés en Ehpad, à se faire vacciner. Si d’ici à la fin de l’été, ça ne devait pas s’améliorer, alors oui, nous nous poserions la question d’une obligation vaccinale pour ces publics particuliers».

«En ville, en secteur libéral, on est à 85% de couverture vaccinale, en Ehpad on est à 50%. Or c’est là qu’on trouve les personnes les plus fragiles. Je considère qu’il est indispensable et éthique de se faire vacciner quand on est au contact de personnes fragiles.»



■ Dix ans pour se remettre de la crise du Covid pour les aéroports

Les aéroports européens ont affirmé qu’ils pourraient mettre plus de dix ans à se remettre financièrement de la pandémie, au détriment notamment de leurs investissements dans le domaine climatique.

Un mois après qu’une partie des gestionnaires de ces équipements s’est engagée pour une «neutralité carbone» dès 2030, en avance de 20 ans sur l’objectif du secteur, l’organisation les fédérant a mis en garde contre un «effet ciseau» qui va «limiter (leur) programme ambitieux» de réduction des émissions de CO2.

La crise sanitaire et son cortège de restrictions de déplacements ont très durement touché le secteur aérien européen, dont les aéroports qui ont vu leur chiffre d’affaires chuter de 60% et leurs pertes atteindre 12 milliards d’euros en 2020, selon cette organisation, ACI Europe.

La reprise du trafic qui semble s’amorcer cet été sera faible et inégale, et le niveau de fréquentation de 2019 ne sera retrouvé au mieux qu’en 2025, a prévenu ACI Europe, qui représente plus de 500 équipements dans 55 pays.


■ Bruxelles approuve le plan de relance post-Covid de la Grèce

La Commission européenne a approuvé le plan de relance de la Grèce, qui sera financé par l’emprunt commun européen destiné à atténuer l’impact économique de la pandémie, a annoncé à Athènes sa présidente Ursula von der Leyen.

«Notre approbation aujourd’hui est une étape importante pour le déblocage de 30,5 milliards d’euros au cours des prochaines années» à la Grèce, a déclaré Mme von der Leyen depuis le site antique de l’Agora, en présence du Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis. «Lorsque le plan sera approuvé par le conseil européen, nous serons prêts à débloquer les premiers fonds en juillet», a ajouté la présidente de la commission européenne. Athènes doit toucher quelque 30,5 milliards d’euros, dont 17,8 milliards en subventions directes et 12,7 milliards sous forme de prêts.

Ursula von der Leyen a entamé son tour d’Europe mercredi avec l’Espagne et le Portugal pour donner le feu vert de Bruxelles aux différents plans nationaux post-Covid. Après la Grèce, elle se rend au Danemark jeudi après-midi. Ces plans nationaux seront financés par un plan massif de l’UE de 750 milliards d’euros financé par un emprunt commun inédit.



■ Vers un «certificat light» pour un usage en Suisse

A partir du 12 juillet, il devrait être possible de générer, dans l’application dédiée, une copie de certificat Covid permettant de réduire les données au strict minimum. Seul l’existence d’un certificat valable serait indiquée, selon une modification du projet d’ordonnance mise en consultation. La création d’un «certificat light» a été suggérée par le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT), précise jeudi le Département fédéral des finances. L’objectif est de limiter les données au strict minimum.

Lire aussi: Il y aura deux types de certificat covid pour les Suisses

L’application de vérification utilisée par des tiers peut en théorie être programmée de manière à pouvoir non seulement contrôler la validité ou la non-validité d’un certificat, mais aussi à lire les données relatives à la santé. Les titulaires d’un «certificat light» pourront obtenir une copie de certificat ne contenant aucune donnée relative à la santé. Celle-ci sera considérée comme valable en Suisse grâce à un code QR signé.


■ Le canton de Berne demande la levée des mesures d’ici fin septembre

Le gouvernement bernois demande la levée de l’ensemble des restrictions d’ici la fin septembre. Si une surcharge du système de santé devait se dessiner à partir d’octobre en raison de l’apparition de nouveaux variants résistants aux anticorps, il estime qu’il sera possible de décider à tout moment de réintroduire des mesures sanitaires.

Lire également: Le peuple approuve la loi Covid à une majorité de 61%

Le Conseil-exécutif estime qu’il faudrait aussi mettre fin cet automne à l’utilisation des certificats Covid à l’intérieur de la Suisse, toutes les personnes qui le souhaitent ayant pu se faire vacciner début octobre au plus tard. «Aucune protection particulière ne sera donc nécessaire», souligne-t-il dans un communiqué diffusé jeudi.

A l’appui de sa demande, le gouvernement fait notamment référence à la votation fédérale sur la loi Covid-19 dimanche dernier. Il affirme que le pourcentage «étonnamment» élevé de non (39,8%) montre combien la population est critique à l’égard du dispositif anti-pandémie. Le canton s’exprimait dans le cadre de la procédure de consultation sur l’assouplissement des mesures prévu par le Conseil fédéral pour la fin juin.