Les félins préférés de Marine Le Pen ont peut-être une chance de la revoir beaucoup plus souvent après le mois d’avril 2022. Cette apparente boutade n’en est pas une, et elle résume la situation très particulière dans laquelle se trouve depuis plusieurs mois la candidate du Rassemblement national à moins de quatre mois de la prochaine élection présidentielle française.