Le glissement de terrain a eu lieu à Zhongxing, provoqué par les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région, selon les pompiers cités par l’agence officielle, ajoutant que les secours étaient à pied d’oeuvre sur place. Une grande partie de la Chine, Pékin compris, a été touchée par d’importantes chutes de pluies, souvent accompagnées d’orages.

Très montagneuse, la province du Sichuan est souvent la proie de glissements de terrain lors de la saison des pluies, et de redoutables tremblements de terre. En avril, 83 mineurs avaient été emportés avec leur campement par un glissement de terrain au Tibet, à l’est de la capitale régionale, Lhassa.

Un peu plus tôt, en janvier, 46 personnes, des enfants pour la plupart, avaient été tués dans la province voisine du Yunnan (sud) par un autre glissement de terrain, sur lequel plus de 1.000 secouristes ont dû travailler la nuit, par une température glaciale, à la recherche de survivants.