Un nouvel attentat a ensanglanté jeudi Urumqi, capitale du Xinjiang, faisant au moins 31 morts. Selon le récit de l’agence officielle Chine Nouvelle, deux véhicules tout-terrain ont foncé dans la foule d’un marché en plein air, leurs occupants lançant des explosifs dans la foule.

L’un des véhicules a finalement explosé, selon l’agence chinoise, citant un témoin déclarant avoir entendu «une douzaine de déflagrations». Un premier bilan de cet «acte terroriste» fourni par Chine Nouvelle fait état de 31 morts et 94 blessés. L’agence ne précise pas si les assaillants sont inclus dans ce bilan.