Trois soldats des forces spéciales américaines ont été tués et vingt blessés par une bombe de 900 kilos lâchée par erreur sur leur position par un bombardier américain B-52 au nord de Kandahar, en Afghanistan. Un nombre inconnu de combattants afghans anti-talibans ont aussi été tués et blessés. Avec cette erreur de tir, le nombre d'Américains tués en Afghanistan depuis le début de la guerre le 7 octobre se monte à quatre.

Un jeune Américain a été arrêté ce week-end alors qu'il luttait avec les talibans dans le nord de l'Afghanistan. John Walker Lindh, 20 ans, a été remis à l'armée américaine après avoir émergé samedi d'une semaine de combats entre des prisonniers talibans et des combattants de l'Alliance du Nord près de Mazar-i-Charif. La question de savoir si le jeune homme, converti à l'islam, doit être jugé pour trahison a été soulevée dans la presse américaine.