«Nous avons une liste nominative. On a recensé 58 morts depuis le début des troubles, hors Tunis. On vient de recevoir confirmation de 8 morts et 50 blessés dans la nuit dans l’agglomération de Tunis», a déclaré Mme Belhassen.

«C’est un massacre qui continue. La priorité des priorités aujourd’hui et d’arrêter ce massacre», a-t-elle ajouté. La capitale tunisienne restait quadrillée jeudi par les forces spéciales après une première nuit de couvre-feu.