«Les documents ont été signés pour commencer le retrait d’armes lourdes sur toute la ligne de front», a déclaré le général Olexandre Rozmaznine. Si pour certains médias, le retrait des troupes pourrait commencer dès dimanche. Un officier supérieur des rebelles prorusses a d’ailleurs annoncé que le processus débuterait dans la journée.

Les accords de «Minsk 2», signés le 12 février, prévoient qu’après la mise en oeuvre du cessez-le-feu et le retrait des armes lourdes du front, Ukrainiens et rebelles échangent l’intégralité de leurs prisonniers. Samedi, 139 soldats ukrainiens et 52 combattants rebelles tenus prisonniers ont été échangés dans l’Est du pays.