Le principal suspect dans l'affaire Maëlys, une fillette disparue fin août dans l'est de la France, a été placé en garde à vue lundi dans le cadre d'une enquête sur la disparition d'un militaire en avril à Chambéry (est), a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Lire aussi:  Disparition de Maëlys: des indices mais pas d’aveux

Nordhal Lelandais, 34 ans, a été extrait lundi de sa cellule pour être entendu par les gendarmes de la section de recherche de la ville de Chambéry sur la disparition d'un jeune militaire, le caporal Arthur Noyer, dans la nuit du 11 au 12 avril après une soirée entre amis, précise-t-on de même source, confirmant une information du quotidien régional Le Dauphiné Libéré.

Le suspect nie toujours les faits

Arthur Noyer avait été vu pour la dernière fois vers 4 heures du matin alors qu'il faisait du stop dans une rue de Chambéry. Une enquête avait ensuite été ouverte pour enlèvement et séquestration. La cellule de Nordhal Lelandais a été perquisitionnée et différents prélèvements réalisés, selon le quotidien.

Lire égalementAffaire Maëlys: l’étau se resserre autour du principal suspect

Maëlys, qui aurait fêté ses 9 ans le 5 novembre dernier, a disparu dans la nuit du 26 au 27 août lors d'une soirée de mariage en Isère (est). Malgré de très vastes recherches, la fillette reste introuvable.

Le 30 novembre, le suspect a été mis en examen pour meurtre, et plus seulement pour enlèvement. Il nie toujours toute implication dans cette affaire.