Etats-Unis

Affaire ukrainienne: le rôle trouble de Donald Trump décortiqué devant les caméras

Les premiers témoins des auditions publiques confirment que le président et son entourage ont bien utilisé une aide militaire à Kiev comme moyen de pression pour enquêter sur les Biden

Mercredi, 10 heures. C’est à cette heure précise que le Congrès américain, à Washington, a officiellement inauguré une nouvelle étape, cruciale, de la procédure d’impeachment lancée contre Donald Trump: les auditions publiques diffusées à la télévision. Sur le gril: George Kent, haut responsable du Département d’Etat spécialiste de l’Ukraine, et William Taylor, ambassadeur américain par intérim à Kiev. Au cœur de ces auditions: le coup de fil du 25 juillet passé entre le président des Etats-Unis et son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky.

A ce sujet: «Ce qu’a fait Donald Trump est pire que ce qui a été reproché à Richard Nixon»