L’effondrement des forces afghanes face aux talibans en seulement quelques semaines a surpris. Les mêmes insurgés avaient mis deux ans à prendre le pouvoir, entre 1994 et 1996, pendant la guerre civile, et ils n’avaient jamais pu contrôler des zones entières dans le Nord avant d’être défaits fin 2001. Cette fois-ci, en quarante-cinq jours, ils ont déjà conquis une bonne partie du Nord, le Sud et l’Ouest et se rapprochent dangereusement de Kaboul.