De nombreuses parures de perles traditionnelles autour du cou et sur la tête, Marawato Esimaigelle essaie de donner le sein pendant de longues minutes, assise sous un arbre du village de Gelmegure. Sans succès. Comme de nombreuses autres mères du comté aride de Marsabit, dans le nord du Kenya, la sécheresse l’a appauvrie et elle ne mange en moyenne qu’un seul repas par jour, pas assez pour produire du lait en quantité et en qualité suffisantes. Après quatre saisons des pluies décevantes (depuis l’automne 2020), la malnutrition sévit en Afrique de l’Est où 23 millions de personnes souffrent de faim extrême (selon Oxfam) et 1,7 million d’enfants de moins de 5 ans risquent la famine, comme l'affirme l’Unicef.