Après avoir été notamment rapporteuse spéciale de l’ONU sur les exécutions extrajudiciaires, Agnès Callamard vient de prendre la tête d’Amnesty International (AI). Elle évoque ici le rapport annuel que publie ce mercredi l’organisation, et appelle à une «réponse vigoureuse» face aux périls provoqués par un monde en transformation.