Même les bars de Dresde ne sont pas épargnés par la guerre en Ukraine. Sur l’Albertplatz, non loin de la vieille ville baroque mondialement connue, on se dirait encore par endroits dans la RDA. Les Plattenbauten, ces grands immeubles d’habitation typiques de l’époque, dominent le paysage. C’est ici que se trouve l’auberge Am Thor. Pour plaisanter, certains l’appellent aussi «Zum Putin» («Chez Poutine»). «Oui, c’est ici qu’il buvait sa bière quand il vivait à Dresde dans les années 1980», confirme la serveuse en apportant une bière blonde.