Le chef du Front Al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaida, a appelé les djihadistes du Caucase à venir en aide à ceux de Syrie en frappant la Russie, dont l’armée mène depuis deux semaines des opérations contre les rebelles.

Il a également appelé les rebelles à s’unir et à frapper les villages alaouites, secte à laquelle appartient le chef de l’Etat Bachar el-Assad.

«Œil pour œil»

«J’appelle les moudjahidin (combattants islamistes) du Caucase à soutenir autant qu’ils peuvent le peuple de Syrie. Si l’armée russe tue notre population, tuez sa population, si elle tue nos soldats, tuez les siens. Œil pour œil», affirme Abou Mohammad al-Jolani dans un enregistrement audio rendu public lundi soir.

Il a assuré que l’intervention russe se terminerait par une défaite et a appelé tous les mouvements rebelles à s’unir dans la phase actuelle.

«La guerre en Syrie va faire oublier aux Russes les horreurs qu’ils ont subies en Afghanistan […] Ils vont être brisés, si Dieu le veut, au seuil de la Syrie», a assuré Abou Mohammad al-Jolani.

Ecraser la «croisade occidentale et la campagne russe»

«Mettez de côté vos disputes jusqu’à la disparition et l’écrasement de la croisade occidentale et la campagne russe sur la terre syrienne», a-t-il ajouté à l’adresse des multiples groupes rebelles éparpillés à travers la Syrie.

La Russie concentre ses raids sur le centre et le nord de la Syrie où se trouve le Front Al-Nosra, notamment dans les provinces d’Idleb et Hama où il combat avec d’autres groupes islamistes.

«Tous les moudjahidin sur tous les fronts doivent se mobiliser pour commencer une grande bataille contre les régions les plus sensibles du régime. Il faut élargir la bataille et viser les villages nousairis (mot péjoratif pour désigner les alaouites) de Lattaquié, et j’invite toutes les fractions rebelles à réunir le plus grand nombre d’obus possibles pour frapper ces villages chaque jour avec des centaines de projectiles comme ils le font contre nous», a-t-il dit.