Le Sénat a entamé lundi son audition d’Amy Coney Barrett dans un climat délétère. Le président Donald Trump et les sénateurs républicains font le forcing pour nommer cette juge de 48 ans à la Cour suprême avant l’élection du 3 novembre. Jamais un juge n’a été élu à cette haute instance aussi près d’un scrutin présidentiel. Donald Trump a fait de cette nomination une priorité absolue. C’est l’une des promesses faites notamment à son électorat évangélique.

Lire aussi: Avec Amy Coney Barrett, la Cour suprême sera bien ancrée à droite