La police haïtienne a arrêté vendredi Gersain Mendivelso Jaimes, 42 ans, le 18e ex-soldat colombien qui serait impliqué dans l’assassinat de Jovenel Moïse, président de Haïti, tué le 7 juillet dernier vers 1h du matin à son domicile privé de Port-au-Prince. Sur les 28 membres du commando (26 Colombiens et 2 Américains d’origine haïtienne) qui a perpétré le magnicide selon les autorités haïtiennes, cinq étaient encore en cavale dimanche matin et trois ont été tués dans les heures suivant le crime.