Elle est une icône des luttes féministes et antiracistes. Angela Davis est de celles qui militent sans relâche pour leurs convictions. Née en 1944 à Birmingham en Alabama, au cœur d’une Amérique ségréguée, elle a consacré sa vie à lutter pour la libération des Noirs, l’abolition de la peine de mort, la réforme du système carcéral américain et a elle-même été incarcérée pendant plus d’un an. Elle répondait mercredi soir à l’invitation de Barbara Hendricks lors de la 19e édition du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH). Une discussion modérée par Le Temps et retranscrite ici.

Le Temps: Quand et comment avez-vous compris que vous vous inscriviez dans l’histoire?