Le 1er septembre dernier, lors d’une rencontre avec la presse, Armin Laschet, le candidat à la Chancellerie pour la famille chrétienne-démocrate (CDU/CSU), avait été questionné sur le manque de soutien d’Angela Merkel envers sa candidature. L’intéressé avait répondu ne pas «hériter du mandat de chancelier». «Il faut se battre pour le gagner et ne pas attendre que la chancelière vous le donne. Comme lors d’un congrès du parti, les gens n’aiment pas quand le chef dit pour qui voter», avait-il ajouté.