Angela Merkel veut imposer de nouvelles restrictions en Allemagne, dont une obligation élargie du port du masque, face à la hausse des infections au Covid-19. Des horaires de fermeture des bars et restaurants devraient également être imposés lorsque le taux d’incidence atteindra 35 nouvelles infections quotidiennes pour 100 000 personnes durant sept jours consécutifs, selon un projet d’accord négocié mercredi par la chancelière et les dirigeants des 16 régions allemandes et dont l’AFP s’est procuré une copie.

Ces restrictions concernaient jusqu’à présent les zones dont le taux d’infection atteignait 50 pour 100 000. Ces nouvelles mesures sont censées entraver la hausse continue des nouveaux cas recensés depuis plusieurs jours.

Nouvelles aides aux entreprises

L’Allemagne comptait ainsi mercredi 334 585 cas officiellement déclarés de Covid-19, avec 5132 nouveaux cas déclarés en 24 heures, soit la plus forte augmentation depuis six mois, selon l’institut sanitaire Robert Koch.

Lire aussi: En Allemagne, les autorités sanitaires craignent une «propagation incontrôlée» du virus

Dans les zones où le taux d’infection sera supérieur pendant au moins une semaine à 50 pour 100 000, de nouvelles mesures restrictives, dont la limitation des rassemblements privés, seront «systématiquement» imposées, selon ce projet d’accord. La jauge limite de personnes pouvant se réunir ensemble n’est pas à ce stade précisé.

Gouvernement et régions promettent en retour de nouvelles aides aux entreprises qui pâtiraient de ce tour de vis.

Tâche de «dimension historique»

Le document négocié par le gouvernement fédéral et les 16 länder conseille en outre vivement aux Allemands, actuellement en vacances d’automne, à limiter les déplacements en Allemagne. La plupart des régions imposent à ce stade un test négatif aux voyageurs qui souhaitent y séjourner. Certains, comme le Mecklembourg-Poméranie occidentale, dans le nord-est du pays, exigent en plus une période de quarantaine.

Lire aussi: Un couvre-feu imposé à Berlin et Francfort pour endiguer le Covid-19

Ce projet de résolution décrit la lutte contre la pandémie comme une tâche de «dimension historique». «Nous avons à présent la possibilité d’influer positivement sur le taux d’infection en Allemagne. Mais cela exige une grande détermination et la volonté de la société dans son ensemble», résume le document.

L’institut Robert Koch, chargé de la veille épidémiologique, conseille de son côté aux populations vulnérables, en particulier les personnes âgées, à se faire vacciner contre la grippe saisonnière.