A cinq semaines des élections législatives du 26 septembre, la candidate des Verts allemands à la chancellerie, Annalena Baerbock, a accordé un entretien au Monde (partenaire du Temps), au Financial Times et au Standard. Dans les intentions de vote, les écologistes sont crédités de 17 à 21% des voix, derrière les conservateurs de la CDU-CSU (22 à 27%) et au coude-à-coude avec les sociaux-démocrates du SPD (17 à 22%), ce qui leur donne l’espoir de participer au prochain gouvernement, après seize années dans l’opposition. L’échange a eu lieu dans le bus de campagne des Verts, entre Hambourg et Berlin.