Le journal pro-démocratie hongkongais Apple Daily ne tient plus qu’à un fil. S’il était encore vendu en kiosque lundi, il cessera vraisemblablement de paraître «dans les prochains jours», selon Mark Simon, le bras droit de Jimmy Lai, le fondateur du titre. Les employés ont reçu un mémo dans la journée de lundi, leur indiquant que faute de nouveaux développements, le titre publierait sa dernière édition samedi.

«Tous nos comptes bancaires sont désormais aux mains des autorités, ce qui nous empêche de verser les salaires et de remplir nos obligations financières envers nos fournisseurs et nos vendeurs», précise Mark Simon au Temps. La semaine dernière, le gouvernement du petit territoire a gelé 18 millions de HKD (2,1 millions de francs) appartenant à trois entreprises affiliées au titre. Il a aussi arrêté son rédacteur en chef et quatre cadres à leur domicile et déployé 500 officiers pour mener un raid dans les locaux du journal, saisissant 38 ordinateurs.