Italie

Après avoir écrasé ses adversaires, Matteo Salvini étouffe ses alliés

Le ministre de l’Intérieur et chef de la Ligue humilie sans retenue son partenaire de coalition, le Mouvement 5 étoiles. La situation pourrait rapidement devenir intenable

Matteo Salvini est en vacances. Du moins, l’agenda officiel du ministre de l’Intérieur et homme fort du gouvernement italien indique ces jours des rendez-vous dans des «établissements balnéaires», des «promenades au port», des «apéritifs» dans des restaurants cossus du bord de mer. Le politicien transalpin le plus en vue du moment doit se rendre jeudi matin au Twin Beach, une plage de la côte adriatique, à quelque 180 kilomètres à l’est de Rome. Tout laisse penser qu’il s’agit de jours de repos loin des projecteurs, après plus d’une année frénétique au pouvoir. Mais des meetings politiques complètent un mois plus électoral qu’avoué.

Lire aussi notre éditorial: Matteo Salvini s’impose à tous