C’est parti pour la présidentielle d’avril 2022, dont les dates – les 10 et 24 avril – pourraient encore être modifiées, afin d’éviter une collision… avec les vacances scolaires, et le risque d’une trop forte abstention. A peine dépouillés, et marqués par une éclatante victoire des présidents sortants de région, avec un net avantage aux candidats de droite, les bulletins déposés dans les urnes pour les élections régionales et départementales françaises sont déjà interprétés à l’aune du prochain combat: celui pour l’Elysée.