Une explosion survenue le 10 janvier dans une mine d'or de Qixia, dans l'est de la Chine,  dans la province du Shandong (est), avait bloqué 22 mineurs à plusieurs centaines de mètres de profondeur. Depuis, 11 ont été extraits vivants dimanche, et 9 des 10 mineurs encore coincés ont été retrouvés morts, a annoncé lundi un média d'Etat, a indiqué l'agence Chine nouvelle. 

Les recherches se poursuivent pour retrouver le dernier mineur coincé sous terre. Les sauveteurs n'ont aucune nouvelle de lui.

Dimanche, les 10 ouvriers ont étés remonté à la surface. La plupart étaient «extrêmement affaiblis», et ont été transportés à l'hôpital, selon la télévision d'Etat CCTV.

Puits de ventilation obstrués

Cette avancée considérables des opérations, suivies de près par tous les habitants du pays, a été rendue possible par le soudain dégagement d'un conduit de ventilation, selon l'agence de presse Chine Nouvelle citant le centre de commandement des opérations.

Les sauveteurs s'activent depuis deux semaines à secourir les travailleurs bloqués à plusieurs centaines de mètres sous terre et menacés par une montée des eaux. La déflagration a bouché le puits de ventilation, entraînant une obstruction qui a endommagé le téléphérique permettant aux mineurs de remonter.

Des vivres transmis grâce à un câble

Les hommes étaient coincés à 580 mètres sous terre et l'un d'entre eux était décédé à la suite de blessures liées à la déflagration. Grâce à un câble métallique descendu via un conduit creusé dans la roche, les sauveteurs ont pu leur transmettre des vivres, des médicaments et des téléphones et ce groupe a pu faire remonter à la surface deux messages écrits.

Les opérations de forage sont compliquées par la structure géologique du sol, constituée de roches particulièrement dures comme du granit.

Si la sécurité des mines s'est nettement améliorée au cours des dernières décennies, des accidents surviennent encore régulièrement en Chine, où les réglementations ne sont parfois pas appliquées. En décembre, 23 mineurs avaient perdu la vie dans une mine de charbon à Chongqing.