Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

Conseil des droits de l’homme

«En Arabie saoudite, nous n’acceptons aucune interférence dans notre système judiciaire»

L’ambassadeur saoudien auprès des Nations unies ne ferme pas la porte à une candidature de son pays à la présidence du Conseil des droits de l’homme. Il se défend de critiques à propos de la condamnation d’un blogueur

Le Temps: L’Arabie saoudite va-t-elle briguer la présidence du Conseil des droits de l’homme?

Faisal bin Hassan Trad: Contrairement à ce que disent les médias, nous n’avons pas pris de décision. Ce poste fait l’objet d’un tournus entre les groupes régionaux. Pour les sessions de l’an prochain, ce sera le tour de l’Asie. L’Arabie saoudite est tout aussi éligible que les autres pays. Nous sommes un membre fondateur des Nations unies, le premier pays à avoir appelé à une coalition contre l’Etat islamique et nous promouvons inlassablement le dialogue entre les civilisations.

La Cour suprême a confirmé la peine de 10 ans de prison et de 1000 coups de fouet contre le blogueur Raif Badawi pour «insulte à l’islam». Est-ce compatible avec la présidence du Conseil des droits de l’homme?

La justice en Arabie saoudite est totalement indépendante et l’accusé a eu toutes les occasions de faire valoir ses droits pendant les trois ans de procédure. Nous n’acceptons aucune interférence dans notre système judiciaire. La nécessité d’une justice indépendante est aussi soutenue par l’ONU, qui a même un rapporteur spécial pour défendre ce principe.

En avril dernier, le roi Salman a promis de financer les opérations humanitaires de l’ONU au Yémen, où l’Arabie est en guerre, soit 274 millions de dollars. Mais l’argent n’est pas encore arrivé.

Le roi Salman vient d’établir un fonds humanitaire qui porte son nom (King Salman Humanity and Relief Center). Cette structure a déjà commencé à financer des projets. Nous sommes encore en discussion avec l’ONU sur le versement des 274 millions de dollars promis. La directrice du Programme alimentaire mondial était récemment à Riyad, de même que celui du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a