En juin, le secteur industriel américain a reculé pour la première fois en trois ans. En mai, les exportations ont augmenté de 2% et les importations ont reculé de 0,6%. C’est dans un contexte économique toujours tendu que les Américains ont appris que les équipements des athlètes américains qui se rendent prochainement aux Jeux olympiques de Londres ont été fabriqués en Chine.

Le sang des politiques à Washington n’a fait qu’un tour. Le président de la Chambre des représentants, le républicain John Boehner, et la cheffe de la minorité démocrate, Nancy Pelosi, se sont tous deux accordés, fait rare, pour dénoncer ce scandale. Le président démocrate du Sénat a manifesté sa colère, arguant que le Comité olympique américain devait «reprendre tous les uniformes, en faire un gros tas et leur bouter le feu». Même si les campagnes de dénigrement contre la Chine ont perdu de leur vigueur ces derniers mois, le symbole d’athlètes représentant l’Amérique et portant des vêtements fabriqués en Chine était insupportable pour une classe politique focalisée sur les élections de novembre.

Ce n’est d’ailleurs pas la seule polémique au sujet des vêtements de l’équipe olympique américaine griffés Ralph Lauren. Les athlètes porteront tous un béret. Fox News s’est rapidement emparée du sujet pour montrer à quel point cette tenue était ridicule tant on mélange les emblèmes de la France et des Etats-Unis.

L’équipe olympique américaine n’est pas la seule dans cette situation. Les équipements de l’équipe britannique confectionnés par la styliste Stella McCartney ont été fabriqués en Indonésie. Ceux de l’équipe néo-zélandaise ont été créés en Italie, Turquie et Chine.

Voici la manière dont Fox News a appréhendé le sujet:

Lire les autres posts du blog de Stéphane Bussard , «L’Amérique dans tous ses Etats»