Des verrous seraient-ils en train de sauter? Au fur et à mesure que la commission spéciale de la Chambre des représentants avance dans son enquête sur l’attaque meurtrière du Capitole du 6 janvier 2021, des détails sur des complicités entre assaillants et élus du Congrès ou collaborateurs de la Maison-Blanche émergent. Dans une longue enquête publiée ce week-end, le magazine Rolling Stone fait part des témoignages, anonymes, de deux insurgés pro-Trump, qui ont décidé de collaborer avec la commission. Ils énumèrent les «dizaines» de séances préparatoires et échanges avec des élus républicains, tout en affirmant, au final, avoir été dépassés par les actes de violence.