Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Une camionnette endommagée par un attentat suicide commis par l’Etat islamique dans la ville de Soueida, dans le sud de la Syrie. 25 juillet 2018.
© AFP Photo/SANA

Moyen-Orient

Des attaques du groupe Etat islamique font au moins 156 morts en Syrie

La province de Soueida, dans le sud de la Syrie, jusque-là relativement épargnée par la guerre, a été frappée par une série d’attaques revendiquées par le groupe Etat islamique. Ses combattants ont réussi à s’emparer de trois villages

Au moins 156 personnes ont péri dans des attaques revendiquées mercredi par le groupe djihadiste Etat islamique (EI) dans la province de Soueida dans le sud de la Syrie, selon un nouveau bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

«Au moins 62 civils figurent parmi les morts», a indiqué à l’AFP le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, en faisant état de plusieurs dizaines de blessés. «Il s’agit du bilan le plus lourd dans cette province» et l’un des bilans d’attaques les plus lourds depuis le depuis du conflit en 2011, selon l’OSDH.

Lire aussi: Bachar el-Assad écrase le berceau de la révolution

La province de Soueida, contrôlée totalement par le régime de Bachar el-Assad, est restée relativement à l’abri de la guerre en Syrie.

Les djihadistes de l’EI, présents dans une zone désertique au nord-est de la province, ont mené des attentats suicides et pris d’assaut plusieurs villages de la région, selon l’OSDH. Ils ont réussi à s’emparer de trois villages et les combats se poursuivent entre djihadistes et forces du régime qui cherchent à les repousser.

Premières attaques de cette ampleur depuis des mois

«Les trois villages conquis sont toujours aux mains de l’EI», a indiqué Rami Abdel Rahmane. «Les Nations unies condamnent les attaques contre les civils» à Soueida, a affirmé dans un communiqué le coordinateur humanitaire de l’ONU en Syrie, Ali Zaatari. «Ce nouvel acte criminel de l’EI confirme la nécessité d’une coordination des efforts de la communauté internationale pour éradiquer ce mal universel sur le sol syrien», a réagi, de son côté, le Ministère russe des affaires étrangères.

Ces attaques, les premières de cette ampleur menées par l’EI depuis des mois, interviennent près d’une semaine après le début d’une offensive du régime syrien et de son allié russe pour déloger un groupe lié à l’EI de son réduit dans la province voisine de Deraa.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a