Les attaques terroristes sur les Etats-Unis en 2001 ont inauguré un siècle de tourments. Retrouvez tous nos articles et vidéos à l'occasion des 20 ans du 11-Septembre.

La ville de Jalalabad respire. Certes, les talibans qui patrouillent dans les rues doivent en effrayer plus d’un. Mais le climat de sécurité qui se dégage est incomparable avec celui qui régnait avant le retour des moudjahidin. Dans une province meurtrie par la guerre comme Nangarhar, dont Jalalabad est le chef-lieu, le changement est abyssal. Il y a encore quelques semaines, des villages des environs étaient des lieux d’affrontement entre les talibans, l’armée afghane et le groupe Etat islamique au Khorasan. Aujourd’hui, les drapeaux blancs de l’«émirat islamique» taliban sont le symbole d’un retour à la stabilité, excepté au plan économique. Et les leaders talibans ont pu rentrer chez eux après de longues années.