La récente tuerie à Uvalde (Texas), où un jeune homme de 18 ans a tué 19 enfants et deux adultes, relance la question des fusillades de masse qui sévissent aux Etats-Unis. Si l’émotion gagne la population, la multiplication des drames ne fait pas bouger les lignes politiques. Au Congrès, les initiatives pour une régulation renforcée des armes sont très rapidement bloquées. En cause, l’opposition républicaine et l’attachement des Américains au sacro-saint Deuxième amendement de la Constitution, qui leur garantit le droit de porter une arme à feu pour se défendre.