En 2016, quelques semaines après la présidentielle américaine, ils étaient au nombre de sept les grands électeurs qui avaient rompu leur promesse de voter pour le candidat désigné par leur parti. Trois électeurs de l’Etat de Washington avaient voté pour l’ex-général Colin Powell en lieu et place d’Hillary Clinton. Ce lundi 14 décembre, les grands électeurs se réunissent dans les différents parlements des Etats pour élire officiellement le 46e président des Etats-Unis, Joe Biden.

Lire aussi notre éditorial: Le collège électoral, ce poison lent qui tue la démocratie américaine