Le chiffre est répété en boucle par les médias polonais: 300 000 réfugiés ont, depuis le 24 février, franchi la frontière pour trouver refuge dans le plus grand pays de l’UE voisin de l’Ukraine. Un afflux qui, pour l’heure, trouve sa réponse dans un extraordinaire élan de générosité national. «Selon la Croix-Rouge polonaise, on compte déjà des millions d’actes individuels de soutien aux réfugiés ukrainiens et des centaines de tonnes de dons ont été collectées», souligne une note de l’antenne de l’ONU à Varsovie que Le Temps a pu consulter. «Les chiffres exacts montrant l’ampleur de l’aide spontanée des citoyens ne sont pas encore disponibles. Mais elle est d’un niveau sans précédent. Les réfugiés reçoivent de la nourriture, des vêtements, des moyens de transport et des hébergements qui proviennent de sources gouvernementales, des autorités locales de toute la Pologne, d’ONG et de particuliers.»