Rodrigo Duterte jette l’éponge: le président philippin, qui est limité à un seul mandat de six ans, ne sera pas candidat à la vice-présidence aux élections de mai 2022 et annonce son retrait de la vie politique. Il affirme avoir pris note du «sentiment dominant» des Philippins. «Ce serait une violation de la Constitution de contourner la loi et l’esprit de la Constitution», a concédé, samedi 2 octobre, ce populiste à l’ordinaire enclin aux fanfaronnades.