Du hip-hop à pleins tubes s’échappe d’un bateau amarré. Une fête se prépare. Sur le quai, les trottinettes électriques en libre-service sont prises d’assaut par les touristes, ravis de visiter le port les cheveux au vent. Un peu plus loin, près du Rusty Scupper qui sert de délicieux crab cakes, des parties de beach-volley battent leur plein. Ce jour-là, à la marina de Baltimore, il faisait beau et chaud. Même les policiers, en nombre, étaient souriants.

Lire aussi: Après la charge de Trump, Baltimore veut vivre un week-end sans violence