Le président américain Barack Obama fêtait jeudi ses 50 ans, un anniversaire qui s’inscrit dans une période politiquement délicate pour lui après sa bataille avec les républicains sur le relèvement du plafond de la dette. Et avec en ligne de mire sa réélection en 2012.

Mercredi soir, ses partisans ont chanté «Happy birthday» au président qui participait à Chicago à plusieurs événements de levée de fonds pour financer sa campagne, loin des batailles rangées du Congrès.

«Je n’aurais pas pu rêver d’un meilleur cadeau d’anniversaire anticipé que de passer la soirée avec vous», a déclaré M. Obama. Il a indiqué que sa fille aînée Malia, 13 ans, reviendrait de son camp de vacances jeudi pour fêter l’événement en famille.

Aucun événement officiel n’était inscrit à l’agenda du président américain jeudi. Dans une récente interview, il avait évoqué le fait d’atteindre la barre symbolique des 50 ans.

Cheveux gris

«A l’évidence, j’ai les cheveux un peu plus gris que quand j’ai pris mes fonctions, mais à part cela je me sens très bien», avait-il déclaré sur la radio publique NPR, ajoutant que son épouse l’aidait à passer le cap. «Michelle dit que… elle me trouve toujours… séduisant, et il me semble que c’est tout ce qui compte, non?» a-t-il dit.

Le président russe Dmitri Medvedev a été l’un des premiers à souhaiter bon anniversaire à son homologue américain jeudi à l’occasion d’un appel téléphonique également consacré à des discussions sur l’entrée de la Russie dans l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

M. Obama, né en 1961 à Hawaii, fête son anniversaire au moment où sa cote de popularité est en berne, l’opinion percevant l’issue du débat sur la dette comme une victoire des républicains. Il est également confronté à une économie poussive et à un fort taux de chômage, ce qui pourrait peser sur sa campagne en vue de la réélection.