Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
«Le temps des excuses pour justifier l'inaction est révolu», a lancé Barack Obama très ému.
© MANDEL NGAN

Etats-Unis

Barack Obama, les larmes contre les armes

Le président américain a défendu son programme de contrôle des armes à feu en jouant sur l'émotion

Quand il est question de violence perpétrée par les armes à feu, Barack Obama est très émotif. En décembre 2012, peu après la tuerie de Newtown dans l’école primaire de Sandy Hook, où un jeune de vingt ans avait abattu vingt-six personnes dont vingt enfants de six et sept ans, le président américain s’était rendu dans cette ville du Connecticut pour rencontrer les parents des jeunes victimes. Il n’avait pu retenir son émotion. Plus récemment, il exprima de forts sentiments lors d’une allocution prononcée à Charleston après qu’un jeune suprémaciste blanc eut tué neuf Afro-Américains dans une église.

Mardi, à la Maison-Blanche, Barack Obama, lassé par l’inertie du Congrès, a pris plusieurs décrets présidentiels pour durcir la législation en matière d’acquisition d’armes à feu. Présentant ce paquet de mesures, il a lancé: «Le lobby des armes a peut-être pris le Congrès en otage mais il ne peut prendre l'Amérique en otage». Quelque 30 000 personnes trouvent la mort par armes à feu aux Etats-Unis chaque année. «Le temps des excuses pour justifier l'inaction est révolu», a-t-il ajouté, en présence de nombre de familles de victimes des fusillades qui ont endeuillé le pays ces dernières années.

Au moment où il a parlé des jeunes victimes des armes à feu, il n’a pu retenir ses larmes sous le crépitement des appareils photos. Un moment que les correspondants couvrant la Maison-Blanche considèrent comme l’un des plus forts de la présidence Obama.

«A chaque fois que je pense à ces enfants, ça me met en colère. Si nous savons faire en sorte qu'un enfant ne puisse ouvrir un tube d'aspirine, nous devrions pouvoir nous assurer qu'il ne puisse appuyer sur la gâchette d'une arme», a-t-il aussi estimé.

Lire aussi: Obama agit sans le Congrès pour prévenir de nouvelles fusillades aux Etats-Unis

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a