élection

Barack Obama rencontrera Donald Trump ce jeudi

Après le triomphe du milliardaire, le président en place et Hillary Clinton ont tenu des propos modérés

La scène semblait encore inimaginable il y a quarante-huit heures. Mais le président américain Barack Obama reçoit jeudi le républicain Donald Trump à la Maison-Blanche, en tant que nouveau président élu de la première puissance mondiale.

La rencontre entre les deux hommes dans le Bureau ovale est prévue à 11h, soit 17h en Suisse. Ils devraient ensuite s’adresser très brièvement à la presse. «Je l’ai invité à venir à la Maison-Blanche pour discuter de comment assurer une transition réussie», a expliqué mercredi Barack Obama.

Michelle Obama s’entretiendra pour sa part avec la prochaine première dame, Melania Trump.

Les nuances de Barack Obama

Mercredi en fin de journée, fuseau horaire suisse, Barack Obama a tenu des propos modérés s’agissant du milliardaire, qu’il a combattu aux côtés de Hillary Clinton. «Nous souhaitons tous son succès pour unir et diriger les Américains», a-t-il déclaré lors de brèves remarques depuis les jardins de la Maison-Blanche.

«Nous sommes d’abord Américains. Nous voulons tous le meilleur pour ce pays», a-t-il ajouté, insistant, dans un message clair à l’attention de son successeur, sur l’importance «du respect des institutions» et «du respect des uns pour les autres».

Le président démocrate, auquel Donald Trump succédera le 20 janvier, a réaffirmé qu’il avait des différences de vue «très marquées» avec Donald Trump. Mais il a rappelé qu’il y a huit ans, il avait également des divergences profondes avec son prédécesseur George W. Bush, mais que cela n’avait pas empêché une transition «exemplaire» du pouvoir.

Lire aussi: Le jour où Donald Trump a gagné

L’émotion de Hillary Clinton

Hillary Clinton, dont le rêve de devenir la première femme présidente des Etats-Unis a été brisé net, a aussi appelé mercredi les démocrates à accepter le résultat «douloureux» de l’élection.

«J’espère qu’il va réussir en tant que président de tous les Américains», a déclaré Hillary Clinton, visiblement émue, lors de son apparition publique depuis l’annonce de sa défaite. «C’est douloureux, et cela le restera pendant longtemps», a-t-elle déclaré depuis un hôtel de New York, situé non loin du centre de conférences où elle espérait célébrer mardi soir une victoire annoncée par tous les sondages. Mais «Donald Trump va être notre président et nous devons être ouverts d’esprit et lui donner sa chance de diriger».

A ce sujet: Laminés, les démocrates doivent faire leur introspection

Publicité