L’étendard de la reine a laissé place à celui de la nation. Dans la nuit de lundi, la Barbade est officiellement devenue une république, en investissant la première présidente de son histoire. Sandra Mason, gouverneure du pays, a été élue au suffrage indirect en octobre. L’île caribéenne s’affranchit ainsi de la monarchie britannique pour laisser place à la république. Elizabeth II, déchue, perd un nouveau joyau de sa couronne. Une transition orchestrée en présence du prince Charles cinquante-cinq années, jour pour jour, après la proclamation d’indépendance du pays.