Une «bavure» de l'armée israélienne a provoqué la mort de trois policiers égyptiens dans la nuit de mercredi à jeudi dans la zone frontalière du sud de la bande de Gaza. Ayant pris les policiers pour des Palestiniens posant une mine, l'équipage d'un char israélien a fait feu les tuant sur le coup. Le premier ministre israélien, Ariel Sharon, a téléphoné au président Moubarak pour présenter ses excuses. Zeev Boïm, vice-ministre israélien de la Défense, a parlé d'un incident regrettable et annoncé l'ouverture d'une enquête. Les autorités égyptiennes ont condamné la conduite «irresponsable» de Tsahal. L'incident s'est produit à un mauvais moment: Le Caire s'efforce de contribuer au bon déroulement du futur retrait israélien de la bande de Gaza. Les contacts diplomatiques récents entre Israël et l'Egypte ont été dominés par cette question et les arrangements de sécurité à prendre lors du retrait des troupes et des colons israéliens, prévu avant la fin 2005.