Une plage vide. Des kilomètres de sable fouettés par l’océan sous un ciel bleu azur et une température proche des 35 degrés, sans le moindre nageur, surfeur ou promeneur. Devant le casino de Biarritz et l’Hôtel du Palais voisin, où se tient à partir de ce samedi le sommet du G7, la police française a fait le grand ménage.