C'était une des principales promesses de campagne du candidat Biden. Dès son élection à la Maison-Blanche, le nouveau président américain s'est empressé de concrétiser le retour de son pays dans l'Accord de Paris sur le climat, délaissé quatre ans plus tôt par Donald Trump. Dans la foulée, il promettait d'organiser une conférence internationale afin de mobiliser les Etats dans la lutte contre le réchauffement.