Un de plus. Bill de Blasio rejoint une forêt déjà bien touffue de candidats. En annonçant sa candidature ce jeudi, le maire de New York devient le 23e démocrate à viser l’élection présidentielle de 2020. Trop? Son choix peut surprendre car il n’est pas vraiment au sommet de sa popularité. Mais surtout, cette nuée d’ambitions présidentielles pose une question essentielle: cela finira-t-il par nuire au Parti démocrate?

Lire aussi: La danse du ventre des démocrates face à l’électorat noir