Un jour avant les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, l’ex-président américain Bill Clinton était en voyage en Australie et tenait une conférence devant des représentants de l’économie. Selon Michael Kroger, un membre du Parti libéral australien qui avait enregistré les propos du démocrate et qui vient de remettre une cassette de l’enregistrement à Sky News Australie, Bill Clinton a tenu les propos suivants avant le cataclysme qui va traumatiser l’Amérique:

«Juste pour dire, vous savez, si j’étais Oussama ben Laden - il est très intelligent et j’ai longtemps pensé à lui. Je l’ai même presque attrapé un jour. (...) Je l’ai presque eu. Et j’aurais pu le tuer, mais j’aurais dû détruire une petite ville appelée Kandahar en Afghanistan et tuer 300 femmes et enfants innocents, et je n’aurais pas été dans une meilleure situation que lui. C’est pourquoi je ne l’ai pas fait.»

Comme le souligne Politico, la Commission du 11-Septembre avait relevé que l’administration de Bill Clinton avait renoncé à traquer Ben Laden pour l’éliminer de peur de toucher les populations civiles.

Le chef d’Al-Qaïda fut tué en mai 2011 par un commando spécial des Navy Seals.