1954. Naissance à Birmingham, Alabama. Ses parents lui ont appris qu'elle devait être «deux fois meilleure» que les Blancs.

1981. Docteur en relations internationales de l'Université de Denver. Elle commence un enseignement à Stanford, la grande université de Californie. L'URSS – elle parle le russe – et les pays de l'Est sont sa spécialité.

1989. Directrice des Affaires soviétiques au Conseil national de sécurité, et conseillère de George Bush père.

1993. Doyenne à Stanford pendant six ans. Elle gère un budget de 1,5 milliard de dollars, 1400 professeurs, 14 000 étudiants.

2001. Directrice à la Maison-Blanche du Conseil national de sécurité. Condoleezza Rice a fait partie d'un grand nombre de conseils d'administration, dont Chevron, qui a donné son nom à un pétrolier. Elle est docteur honoris causa de plusieurs universités, dont Notre-Dame, près de Chicago. C'est là que Tariq Ramadan est attendu pour un enseignement, si on lui accorde finalement un visa. Et c'est la secrétaire d'Etat qui devra trancher.