Technologie

Les brevets de Tesla rendus publics, réalité ou coup de communication?

Dans un tweet publié jeudi, Elon Musk annonce que les brevets de Tesla seront désormais accessibles à tous. Toutefois, la note de blog accompagnant le tweet remonte à 2014

Le président-directeur général de Tesla Motors a annoncé sur le site de l’entreprise sa volonté de rendre publics les brevets des véhicules produits par son groupe. «Tous nos brevets vous appartiennent», indique-t-il dans le tweet accompagnant la publication de son billet.

Selon Elon Musk, le véritable défi des prochaines années n’est pas «le petit filet de voitures électriques non-Tesla qui sont produites, mais plutôt l’énorme flot de voitures à essence qui sortent chaque jour des usines dans le monde».

Aucune poursuite en justice si la bonne foi est prouvée

Sa décision aurait été motivée par plusieurs facteurs: les nombreux brevets déposés par l’entreprise qui ont freiné l’avènement du transport durable et l’impossibilité de Tesla de «construire des voitures électriques assez rapidement pour répondre à la crise du carbone». Dans un article reprenant les propos d’Elon Musk, Le Figaro souligne le changement d’avis du patron de Tesla concernant les brevets, tout juste bons désormais à «freiner le progrès, à permettre à des entreprises géantes de camper sur leurs positions et à enrichir les avocats».

Dans le passé, l’entreprise a pourtant déposé des brevets, craignant d'être copiée et écrasée par la concurrence. «Malheureusement, la réalité est tout autre», reconnaît Elon Musk. D’après lui, chez les grands constructeurs, ils sont pratiquement inexistants et les véhicules électriques (ou tout autre véhicule fonctionnant sans combustion d’hydrocarbures) représentent en moyenne bien moins de 1% de leurs ventes. «Les grands constructeurs automobiles produisent des voitures électriques à autonomie réduite et en quantité limitée. Certains ne produisent absolument aucun véhicule propre», ajoute-t-il.

La plateforme technologique commune à évolution rapide développée par Tesla bénéficiera ainsi aux autres fabricants de voitures électriques et au monde entier. Si l’utilisation de la technologie conçue par le groupe automobile est faite de bonne foi, «Tesla n’entamera donc aucune poursuite judiciaire pour défendre ses brevets». «Nous sommes convaincus qu’appliquer la philosophie de l’open source ne fera que renforcer et non amoindrir la position de Tesla», conclut Elon Musk.

Des interrogations sur la véracité de cette annonce

Une annonce spectaculaire qui est intervenue au lendemain des très mauvais chiffres enregistrés par l’entreprise. Après la publication de «All Our Patent Are Belong To You», le titre de Tesla demeurait en très légère baisse dans les transactions électroniques suivant la clôture de Wall Street. Rien ne permet en effet de prouver que cette annonce n’est pas un nouveau coup de communication d’Elon Musk, coutumier du fait. Le message a bien été posté sur le réseau social hier, mais l’article qui l’accompagne est sur le blog de Tesla depuis 2014. L’éloignement entre les deux publications a suscité l’étonnement des internautes.

Si la véracité de l’information est prouvée, le geste du constructeur automobile revêtra une certaine signification dans un monde où «le début du commencement d’une ébauche, est breveté pour tenter d’en tirer profit ultérieurement», comme l’indique Le Figaro.

Publicité